Le citronnier a pris


Sous ce joli titre, se cache la question difficile qui préoccupe toute personne lancée dans l’aventure d’un travail sur soi au long cours : Quand mettre fin à une analyse ?
Pour apporter quelques éléments de réponse, l’auteur qui est journaliste, a choisi de s’appuyer sur sa propre expérience. Donc, point de théorie ni jargon psy, mais le récit fluide et enlevé de ce qui lui fait dire, à l’occasion de la mort de son analyste -qu’elle n’avait pas revue depuis dix ans- : " Le citronnier a pris".
Car oui, une analyse se finit - il n’y a plus de séances de travail entre analyste et analysant- même si fort de ce qui aura été analysé sur le divan, le travail de vérité sur soi n’a jamais fini d’aboutir ; et même si, parfois quelques séances de rappel peuvent s’avérer utiles.
Ces lignes de vérité personnelle devrait pouvoir apporter réconfort à ceux et celles qui "n’en voient pas la fin"...

« Le citronnier a pris, quand mettre fin à une psychanalyse ? d’Isabelle Yhuel, éd. JC Lattès, 157 p., 17€ »